Accéder au contenu principal
Nouvelles fonctionnalités
Documentation et systèmes d'exploitation
Cette documentation a été établie pour les systèmes d'exploitation Windows et macOS.
Structure de la documentation
Dans notre documentation, les informations sont réparties en trois types de rubriques.
Conventions
Nous avons utilisé des éléments typographiques et des repères pour structurer les informations contenues dans cette documentation.
Comment nous contacter
Le menu Aide vous donne accès à des informations supplémentaires.
Dorico repose sur plusieurs concepts fondamentaux qui ont été établis sur la base de la philosophie adoptée pour la conception du logiciel.
Philosophie de conception et concepts de haut niveau
Pour créer un logiciel de notation tel que Dorico, il est indispensable de bien connaître les concepts de l'édition de partitions avec lesquels les utilisateurs d'applications de notation sont familiers. Dorico est d'une conception innovante qui repose sur des concepts musicaux plutôt qu'informatiques, ce qui offre de nombreux avantages.
Les projets dans Dorico
Un projet est un fichier individuel que vous créez dans Dorico. Il peut contenir plusieurs pièces de musique de n'importe quelle durée, écrites pour n'importe quelle combinaison d'instruments, et utilisant autant de dispositions que nécessaire.
Les modes dans Dorico
Les modes dans Dorico correspondent à une suite logique de phases de préparation de la partition, mais vous pouvez passer d'une phase à l'autre à tout moment si vous préférez.
Les blocs dans Dorico
Les blocs sont des parties distinctes de la partition qui sont entièrement indépendantes d'un point de vue musical. Il peut par exemple s'agir d'un titre sur un album, d'un mouvement d'une sonate ou d'une symphonie, d'une chanson dans un spectacle de music-hall ou d'un court exercice de gamme ou de lecture de quelques mesures. Un projet peut contenir autant de blocs que vous le souhaitez.
Les instrumentistes dans Dorico
Dans Dorico, un instrumentiste peut correspondre à un musicien individuel ou à plusieurs musiciens d'une même section. Vous devez ajouter au moins un instrumentiste au projet pour pouvoir ajouter les instruments qu'il utilisera.
Les instruments dans Dorico
Dans Dorico, le terme instrument désigne un seul instrument de musique, par exemple un piano, une flûte ou un violon. Les voix humaines, comme les sopranos ou les ténors, sont également considérées comme des instruments.
Popovers
Les popovers vous permettent de saisir différentes notations et d'effectuer certaines opérations, par exemple la transposition d'une sélection de notes, en ne vous servant que du clavier de votre ordinateur. Il s'agit de champs de valeur qui apparaissent temporairement et dans lesquels vous pouvez saisir différentes entrées qui correspondent à des tâches et à des éléments précis. Il existe plusieurs popovers qui ont des fonctions différentes.
Notes et silences dans Dorico
Dans Dorico, la notation et la division des notes et silences sont déterminées de façon sémantique selon des règles fondées sur les conventions établies. Par conséquent la durée des notes et silences que vous créez n'est pas figée et peut changer en fonction de certains facteurs.
La position rythmique
Dans Dorico, les notes et éléments sont associés à des positions rythmiques qui sont calculées en fonction du temps musical du bloc, et non de leur position dans la mesure, cette dernière possédant un chiffrage de mesure spécifique.
Les dispositions dans Dorico
Les dispositions intègrent à la fois les données musicales, qui sont représentées par les blocs et les instrumentistes, et des règles de mise en page et de gravure. Elles permettent de créer des partitions paginées qu'il est possible d'imprimer ou d'exporter dans divers formats. Par exemple, les dispositions de parties contiennent les portées d'un seul instrumentiste, tandis que les dispositions de conducteur regroupent toutes les portées du projet.
Modèles de pages dans Dorico
Dans Dorico Elements, les modèles de pages vous permettent d’harmoniser la mise en forme des pages en faisant en sorte que les cadres soient organisés de la même manière dans plusieurs pages et dans différentes dispositions.
Les boîtes de dialogue des options dans Dorico Elements
Les options qui permettent de configurer l'apparence par défaut des notations et les fonctionnalités de Dorico Elements sont réparties dans différentes boîtes de dialogue selon leur type et leur fonction.
L'interface utilisateur de Dorico Elements a été conçue pour vous donner facilement accès à tous les outils importants. Ce chapitre couvre deux aspects importants de l'interface utilisateur.
Fenêtre de projet
La fenêtre de projet principale de Dorico Elements vous permet d'accéder à l'ensemble des options et outils dont vous avez besoin pour travailler sur un projet. Vous pouvez ouvrir plusieurs fenêtres de projet pour un même projet ou pour différents projets.
Configuration des espaces de travail
Dorico Elements vous permet d'adapter votre espace de travail à votre façon de travailler. Vous pouvez par exemple ouvrir plusieurs onglets pour afficher plusieurs dispositions dans la même fenêtre. Vous pouvez également ouvrir un même projet dans plusieurs fenêtres de projet.
Configuration de la langue
Dorico Elements vous permet de choisir la langue utilisée dans les différents contextes, notamment dans l’application elle-même et pour les noms d'instruments que contiennent les étiquettes de portées.
Boîte de dialogue Préférences
Dans la boîte de dialogue Préférences, vous pouvez configurer des paramètres permanents pour votre espace de travail et définir des raccourcis clavier.
Page des raccourcis clavier dans la boîte de dialogue Préférences
La page Raccourcis clavier de la boîte de dialogue Préférences vous permet de visualiser tous les éléments et fonctions auxquels des raccourcis clavier peuvent être attribués, de modifier les raccourcis clavier existants, et d'en attribuer de nouveaux aux éléments et fonctions pour lesquels aucun raccourci n'est attribué par défaut.
En plus de l'ouverture et de l'importation ou de l'exportation de projets et d'autres formats de fichiers, la gestion des projets et des fichiers comprend la sauvegarde automatique et les sauvegardes de projets.
Hub
Le Hub vous permet d'accéder aux projets récents, de commencer de nouveaux projets et d'apprendre à mieux connaître le logiciel grâce à des didacticiels, des vidéos et des blogs. Le Hub s'ouvre automatiquement quand vous lancez Dorico Elements.
Commencer de nouveaux projets
Dorico Elements intègre plusieurs modèles de projets à partir desquels vous pouvez commencer de nouveaux projets, notamment plusieurs types d’orchestres et d'ensembles vocaux. Vous pouvez également partir de projets vides.
Ouvrir des projets ou des fichiers
Vous pouvez ouvrir des projets Dorico à tout moment et en parallèle d'autres projets déjà ouvert, par exemple si le projet que vous souhaitez ouvrir ne figure pas parmi les projets récents dans la liste du Hub. Vous pouvez également ouvrir des fichiers MusicXML et MIDI.
Projets de différentes versions de Dorico
Vous pouvez ouvrir des projets enregistrés dans d'autres versions de Dorico que celle que vous avez. Dans de tels cas, Dorico Elements affiche un message d'avertissement pour vous informer d'éventuelles implications.
Boîte de dialogue Polices manquantes
La boîte de dialogue Polices manquantes apparaît quand vous ouvrez un projet qui contient une police que vous n'avez pas installée sur votre ordinateur. Elle permet de sélectionner des polices de remplacement parmi celles qui sont installées sur votre ordinateur.
Boîte de dialogue Infos du projet
La boîte de dialogue Infos du projet permet de définir des informations qui concernent l'ensemble du projet et chacun de ses blocs individuellement, par exemple le titre, le compositeur et le parolier, ces éléments étant susceptibles d'évoluer selon les blocs. Vous pouvez créer des références à ces entrées en utilisant des jetons dans les cadres de texte.
Importer et exporter des fichiers
Les fichiers externes sont des fichiers de formats différents de ceux des projets Dorico, tels que MIDI, MusicXML ou les pistes de tempo. Il est possible dans Dorico Elements d'importer et d'exporter différents types de fichiers.
Enregistrement automatique
La fonction d'enregistrement automatique enregistre à intervalles réguliers des versions du projet actif, même s'il s'agit d'un nouveau projet que vous n'avez encore jamais enregistré. Cette fonction permet de réduire le risque que vous perdiez votre travail en fermant involontairement un projet sans l'avoir enregistré ou dans l'éventualité peu probable d'un blocage de Dorico Elements ou de votre ordinateur.
Sauvegardes de projet
Dorico Elements stocke des versions de sauvegarde de vos projets à chaque fois que vous les enregistrez manuellement. Par défaut, les cinq enregistrements précédents sont stockés en tant que sauvegardes.
Mode lecture seule
Les projets qui contiennent plus que le nombre maximal d'instrumentistes s'ouvrent en mode lecture seule. Dans ce mode, vous pouvez visualiser les projets, les lire et les imprimer, mais vous ne pouvez pas les modifier ni les enregistrer.
Le mode Configuration permet de configurer les éléments fondamentaux du projet : instruments, instrumentistes, blocs, dispositions et vidéos. Il est également possible de déterminer comment ils interagissent entre eux, par exemple en changeant les instrumentistes assignés aux différentes dispositions.
Fenêtre de projet en mode Configuration
La fenêtre de projet en mode Configuration contient des panneaux qui offrent tous les outils et toutes les fonctions nécessaires pour ajouter des instrumentistes et des instruments, ainsi que pour créer des dispositions et des blocs dans le projet.
Instrumentistes, dispositions et blocs
Dans Dorico Elements, les instrumentistes, les dispositions et les blocs sont tous liés les uns aux autres. Comme ils sont créés au niveau du projet et non dans une partition unique, vous pouvez par exemple enregistrer des instrumentistes et des blocs dans le projet sans les afficher dans le conducteur.
Instrumentistes
Dans Dorico Elements, un instrumentiste peut correspondre à un musicien individuel ou à plusieurs musiciens d'une même section. Vous devez ajouter au moins un instrumentiste au projet pour pouvoir ajouter les instruments qu'il utilisera.
Ensembles
Les ensembles sont des groupes d’instrumentistes couramment associés. Par exemple, la section des bois, qui regroupe deux flûtes, deux hautbois, deux clarinettes et deux bassons, constitue un ensemble. Dorico Elements intègre des ensembles prédéfinis mais vous pouvez également concevoir vos propres ensembles.
Instruments
Dans Dorico Elements, le terme instrument désigne un seul instrument de musique, par exemple un piano, une flûte ou un violon. Les voix humaines, comme les sopranos ou les ténors, sont également considérées comme des instruments.
Groupes d'instrumentistes
Un groupe d’instrumentistes est constitué de plusieurs musiciens considérés comme un ensemble, par exemple un chœur dans une œuvre pour double chœur ou un ensemble hors scène. Il est possible d'utiliser des crochets distincts pour les groupes d'instrumentistes en configurant les paramètres de groupement spécifiques aux dispositions.
Blocs
Les blocs sont des parties distinctes de la partition qui sont entièrement indépendantes du point de vue musical. Ils peuvent contenir des instrumentistes différents, des chiffrages de mesure différents et des armures différentes. Un projet peut contenir autant de blocs que vous le souhaitez.
Dispositions
Les dispositions intègrent à la fois les données musicales, qui sont représentées par les blocs et les instrumentistes, et des règles de mise en page et de gravure. Elles permettent de créer des partitions paginées qu'il est possible d'imprimer ou d'exporter dans divers formats. Par exemple, les dispositions de parties contiennent les portées d'un seul instrumentiste, tandis que les dispositions de conducteur regroupent toutes les portées du projet.
Noms de l'instrumentiste, de la disposition et de l'instrument
Dans Dorico Elements, il est possible d'utiliser trois noms différents pour faire référence à un même instrumentiste dans des contextes différents. Vous pouvez ainsi indiquer les informations adaptées aux différents endroits de la partition.
Noms et titres des blocs
Quand vous ajoutez un bloc dans un projet, son nom par défaut est constitué du mot Bloc et d'un numéro croissant. Dans Dorico Elements, les blocs possèdent à la fois un nom et un titre. Par défaut, ils sont identiques mais il est possible de les différencier, par exemple pour désigner différentes versions d'essai de certains blocs en conservant leur titre.
Vidéos
Dorico Elements prend en charge l'utilisation des vidéos dans le programme ainsi que les notations associées, telles que les marqueurs et les timecodes, et vous permet de trouver les tempos appropriés en fonction de l'endroit où se trouvent les marqueurs importants.
Le mode Écriture permet de créer et d'éditer la partition, et notamment de modifier la position rythmique des éléments, de changer la hauteur des notes et de supprimer des notes ou autres éléments. Les boîtes à outils et panneaux disponibles vous permettent de saisir les notes et éléments de notation les plus courants.
Fenêtre de projet en mode Écriture
La fenêtre de projet en mode Écriture contient des boîtes à outils et des panneaux dans lesquels vous pouvez trouver les outils et fonctions nécessaires pour l’écriture de votre partition.
Saisir et éditer
Dans Dorico Elements, il convient de faire la distinction entre les processus de saisie et d'édition de la musique.
Grille rythmique
La grille rythmique utilise une unité de durée rythmique dont la valeur affecte certains aspects de la saisie et de l'édition, tels que la distance de déplacement des éléments. En revanche, elle ne contrôle pas la durée des notes et des éléments que vous saisissez.
Saisie de notes
Dans Dorico Elements, il n'est possible de saisir des notes que pendant la saisie de notes, c'est-à-dire lorsque le caret est actif. Vous avez ainsi moins de risque de créer involontairement des notes sur les portées.
Enregistrement MIDI
L'enregistrement MIDI est un moyen de saisir des notes dans Dorico Elements en les jouant en temps réel sur un périphérique MIDI. Cela peut être particulièrement utile si, par exemple, vous préférez improviser votre musique plutôt que de planifier à l'avance les hauteurs et les durées des notes.
Saisir des notations
Vous pouvez insérer de nombreux types de notations pendant la saisie de notes ou en les ajoutant à des notes et données musicales préexistantes. Dans Dorico Elements, notation est un terme général qui englobe de nombreux éléments différents, tels que les articulations, les liaisons d'expression, les nuances, etc.
Sélectionner des notes/éléments
Il existe plusieurs façons de sélectionner les notes et éléments d'un projet dans Dorico Elements et vous pouvez aussi bien sélectionner des éléments individuels que des groupes d'éléments appartenant à plusieurs portées. Vous pouvez également faire en sorte que les notes soient émises ou non quand vous les saisissez ou quand vous les sélectionnez.
Modifier des éléments
Dans Dorico Elements, certaines méthodes d’édition sont communes à la plupart des notations, notamment quand il s’agit d’allonger/raccourcir des éléments ou de modifier leur placement par rapport à la portée.
Masquer les éléments non imprimés
Vous pouvez provisoirement masquer tous les éléments visibles à l'écran mais n'étant pas destinés à être imprimés, tels que les pancartes et les surbillances de sélection, par exemple. Il est ainsi possible de visualiser la disposition actuelle telle qu'elle sera imprimée/exportée, sans avoir à passer en mode Impression.
Navigation
Il existe différents moyens de naviguer dans la disposition ouverte dans la zone de musique : vous pouvez par exemple sélectionner des éléments différents ou vous placer sur des mesures ou des pages précises. Les méthodes de navigation fonctionnent souvent dans plusieurs modes.
Pancartes
Dans Dorico Elements, les pancartes indiquent la position d'éléments importants ou de changements qui ne sont pas visibles sur la partition, tels que des armures ne comportant pas d'altérations, des éléments masqués et des changements de sensation rythmique.
Mode Insérer
Le mode Insérer modifie la méthode de saisie des notes et la façon dont les éditions auxquelles vous procédez en dehors de la saisie de notes affectent les notations. Quand le mode Insérer est activé, les notes sont décalées sur les positions rythmiques situées à droite quand vous saisissez de nouvelles notes ou allongez des notes. Elles ne remplacent pas les notes préexistantes. De même, quand vous supprimez des notes ou réduisez leur durée en mode Insérer, les notes environnantes sont rapprochées sans qu'aucun silence ne soit créé.
Outils d'arrangement
Les outils d'arrangement de Dorico Elements vous permettent de répartir rapidement et efficacement les notes entre différentes portées et différentes voix.
Transformations musicales
Dorico Elements intègre plusieurs outils qui permettent de transformer les hauteurs et les rythmes. Vous pouvez notamment inverser ou renverser les hauteurs et faire tourner les rythmes.
Scinder des blocs
Il est possible de scinder les blocs à des positions rythmiques spécifiques. Dans Dorico Elements, les blocs sont indépendants les uns des autres, ce qui signifie que vous pouvez leur assigner des instrumentistes, des armures et des chiffrages de mesure différents.
Commentaires
La fonction de commentaires vous permet d'ajouter des remarques ou des instructions à des endroits précis de votre projet sans que cela affecte la musique. Les commentaires sont considérés comme des annotations dans Dorico Elements, ce qui veut dire qu'ils ne sont pas imprimés par défaut.
Le mode Gravure permet de déplacer et de modifier chaque élément du projet sans le supprimer, sans le déplacer rythmiquement, ni sans modifier sa hauteur de note. Vous pouvez également définir le calibrage de chaque disposition de votre projet en utilisant des sauts de systèmes et de cadres.
Fenêtre de projet en mode Gravure
La fenêtre de projet en mode Gravure contient une boîte à outils et des panneaux qui offrent tous les outils et toutes les fonctions nécessaires pour configurer le format des pages et des systèmes ainsi que les propriétés des notations individuelles dans la partition.
Déplacer graphiquement des éléments
Vous pouvez déplacer graphiquement des éléments sans changer leurs positions rythmiques ni les notes auxquelles ils sont associés. Il est ainsi possible, par exemple, de décaler des éléments individuels sur des pages spécifiques sans que cela déplace les autres éléments de même type dans la disposition. Il est possible de le faire soit pour la disposition et la chaîne de cadres actuelles, soit pour l'ensemble des dispositions et des chaînes de cadres.
Le mode Impression vous permet d'imprimer vos dispositions ou de les exporter dans des fichiers graphiques, tels que des fichiers PDF et SVG.
Le formatage des pages dans Dorico Elements fait intervenir plusieurs facteurs, notamment la taille des portées et les marges des pages des dispositions, leur modèle de page, leurs valeurs de calibrage, les sauts de systèmes et de cadres et la marge intérieure des cadres.
Modifier la taille et/ou l'orientation des pages
Il est possible de modifier la taille des pages et/ou leur orientation indépendamment dans chaque disposition. Par exemple, vous pouvez utiliser une grande page au format paysage pour les dispositions de conducteur et une petite page au format portrait pour les dispositions de parties.
Modifier les marges des pages
Vous pouvez modifier les marges des pages indépendamment dans chaque disposition, et ainsi configurer des marges plus larges pour les dispositions de votre projet qui seront reliées en spirale, par exemple.
Appliquer des ensembles de modèles de pages à des dispositions
Vous pouvez changer l'ensemble de modèles de pages utilisé par chaque disposition de votre projet, et par exemple faire en sorte qu'une disposition de partition personnalisée utilise l'ensemble de modèles de pages Partie par défaut parce que le nom de la disposition figure sur la première page dans cet ensemble.
Modifier la taille par défaut des portées
Vous pouvez modifier la taille par défaut des portées dans chaque disposition indépendamment. Il est par exemple possible d'utiliser des portées de petite taille dans les dispositions du conducteur et de grandes portées dans les dispositions de parties.
Modifier l'espacement des portées et systèmes par défaut
Vous pouvez modifier l'espacement des portées et systèmes par défaut dans chaque disposition de manière indépendante. Par exemple, vous pouvez avoir des espaces plus petits entre les portées dans les dispositions de conducteur pour prendre en charge davantage de portées, et des espaces plus grands entre les systèmes dans les dispositions de parties pour permettre aux instrumentistes d'ajouter des annotations manuscrites.
Modifier la justification verticale des portées et systèmes
Vous pouvez modifier le seuil minimal de remplissage au-dessus duquel Dorico Elements justifie automatiquement les portées et systèmes dans le sens vertical afin qu'ils soient répartis de manière égale pour remplir la hauteur des cadres. Vous pouvez également choisir de justifier verticalement à la fois les portées et les systèmes ou seulement les systèmes.
Masquer/Afficher les portées vides
Vous pouvez choisir de masquer ou d'afficher différemment les portées vides dans chaque disposition indépendamment. Par exemple, il est possible d'afficher toutes les portées, y compris les portées vides, dans les dispositions de conducteur destinées au chef d'orchestre, mais de masquer les portées vides dans les dispositions de conducteur uniquement créées à titre de référence.
Afficher ou non des portées vierges après les derniers blocs
Vous avez le choix d'afficher ou non des portées vierges supplémentaires après le dernier bloc afin de remplir la page, ce dans chaque disposition indépendamment, par exemple pour faire en sorte que des portées vierges supplémentaires soient affichées entre le dernier système et le bas de la page comme c'est souvent le cas dans les dispositions de parties destinées aux sessions d'enregistrement.
Commencer les dispositions sur les pages de gauche
Par défaut, toutes les dispositions commencent sur une page de droite, conformément à la convention selon laquelle les pages impaires doivent toujours se trouver sur la page de droite. Toutefois, vous pouvez faire en sorte que des dispositions individuelles commencent sur une page de gauche, par exemple pour faciliter les changements de page dans cette disposition.
Autoriser/Interdire plusieurs blocs sur la même page
Vous pouvez autoriser/interdire l'affichage de nouveaux blocs sur la même page que les blocs précédents s'il y a suffisamment d'espace, par exemple pour réduire le nombre de pages nécessaires pour les parties des œuvres à plusieurs mouvements. Par défaut, les nouveaux blocs sont autorisés sur une même page dans les dispositions de parties et interdits dans les dispositions de conducteur.
Changer le contexte d’utilisation du modèle de page de type Première
Vous pouvez choisir les circonstances dans lesquelles le modèle de page Première doit être utilisé, ce indépendamment dans chaque disposition, et par exemple l’utiliser au début de chaque bloc du conducteur, mais uniquement pour le premier bloc des dispositions de parties, même quand les blocs suivants commencent en haut de la page.
Masquer/Afficher les en-têtes de blocs
Vous pouvez masquer ou afficher les en-têtes de blocs de manière indépendante dans chaque disposition, si par exemple votre projet ne contient qu'un seul bloc et que vous souhaitez afficher uniquement le titre du projet. Vous pouvez également masquer l'en-tête du premier bloc, mais afficher celles des blocs suivants.
Masquer/Afficher des informations dans les en-têtes suivis figurant au-dessus des en-têtes de blocs
Vous pouvez masquer ou afficher individuellement les titres de bloc, les numéros de page et les numéros de page de bloc lorsqu'ils apparaissent au-dessus des en-têtes de blocs en haut d'une nouvelle page dans chaque disposition. Masquer ces informations dans les en-têtes suivis est très courant dans l'édition.
Modifier la justification horizontale des derniers systèmes
Vous pouvez faire en sorte que les derniers systèmes des blocs occupent toujours toute la largeur des cadres ou que ce ne soit le cas qu'à partir d'un certain seuil de remplissage, ce indépendamment dans chaque disposition. Par défaut dans Dorico Elements, les derniers systèmes des blocs ne sont justifiés sur toute la largeur du cadre que lorsqu'ils sont plus qu'à moitié remplis.
Marges
Les marges déterminent l’espacement autour des données musicales sur les pages, notamment aux quatre bordures de chaque page et au-dessus/en dessous des en-têtes de blocs.
Taille des portées
La taille des portées détermine la distance entre les lignes du haut et du bas des portées. Elle est exprimée en points ou dans une autre unité de mesure prise en charge (en millimètres, par exemple). Il est possible d'utiliser un facteur d'échelle de la taille de portée par défaut pour des portées individuelles dans une disposition. La taille de portée la mieux adaptée dépend de l'usage que vous allez faire de la disposition.
Espacement des portées
Le positionnement vertical des portées et des systèmes dans les cadres est appelé espacement des portées. Les calculs d'espacement des portées prennent en compte la hauteur des portées et les écarts nécessaires entre les portées et les systèmes.
Espacement des notes
On entend par espacement des notes la position des notes et silences les uns par rapport aux autres, mais aussi leur espacement automatique.
Calibrage
Le terme Calibrage désigne l'opération consistant à fixer la disposition des pages de la partition, par exemple le nombre de systèmes que contient chaque page.
Sauts de systèmes
Les sauts de systèmes sont des endroits où les données musicales, après avoir atteint la marge droite de la page, se prolongent sur un nouveau système, généralement situé sous le précédent système, sur la même page ou sur une nouvelle page. Dorico Elements organise automatiquement les notations dans les systèmes de sorte que les notes soient correctement espacées et lisibles, mais vous pouvez également créer/supprimer manuellement des sauts de système.
Sauts de cadres
Il y a saut de cadre quand les données musicales atteignent la marge droite de la page en bas d’un cadre et se poursuivent sur un nouveau système dans le cadre suivant au sein de la chaîne de cadres de musique (ce cadre se trouvant généralement sur la page suivante). Dorico Elements répartit automatiquement les données musicales dans les cadres de sorte que les systèmes soient correctement espacés et lisibles, mais vous pouvez configurer manuellement les sauts de cadres, et par exemple insérer des changements de page à des positions spécifiques dans des dispositions de parties.
Tacets
L'indication Tacet est utilisée pour montrer qu'un instrumentiste ne joue rien dans un bloc entier, qui peut être un mouvement dans une symphonie ou une réplique dans une partition de film. Dans Dorico Elements, vous pouvez générer des tacets automatiquement.
Condenser
La condensation est un procédé qui permet d'afficher les données musicales de plusieurs instrumentistes sur un nombre réduit de portées. En général, on regroupe plusieurs instruments de même type sur une même portée (les flûtes 1 et 2 ou les cors 1 à 4, par exemple).
Propagation de formatage de partie
La fonction de propagation du formatage de partie permet de copier les options des dispositions et le formatage des systèmes qui déterminent la disposition des pages dans des dispositions de parties spécifiques pour les appliquer à d'autres dispositions de parties. Elle vous fera gagner un temps précieux si vous devez mettre en forme des parties identiques.
Modèles de pages
Dans Dorico Elements, les modèles de pages vous permettent d’harmoniser la mise en forme des pages en faisant en sorte que les cadres soient organisés de la même manière dans plusieurs pages et dans différentes dispositions.
En-têtes des blocs
Les en-têtes de blocs vous permettent d'indiquer les titres des blocs juste au-dessus du premier système. Ils fonctionnent comme des modèles, d'une façon très comparable aux modèles de pages, et permettent d'appliquer un même format d'en-tête de bloc à plusieurs blocs dans différentes dispositions.
Cadres
Dans Dorico, les données musicales, le texte et les éléments graphiques sont positionnés à l'aide de zones qu'on appelle cadres. Ces cadres peuvent être placés n'importe où dans les limites des marges d'une page. Dans Dorico Elements, vous ne pouvez pas créer ou éditer de cadres, mais les cadres des modèles de pages déterminent la mise en forme des pages de votre projet.
Chaînes de cadres de musique
Une chaîne de cadres de musique est un ensemble de cadres de musique qui permet d'afficher la même sélection de données musicales dans un ordre défini, souvent en séquence. Les chaînes de cadres de musique peuvent inclure un ou plusieurs cadres de musique.
Les propriétés sont des paramètres qui s’appliquent à des notes et éléments individuels. Elles vous permettent de les éditer, et par exemple de modifier leur apparence ou leur position. Vous pouvez accéder aux propriétés à partir du panneau Propriétés.
Panneau Propriétés
Le panneau Propriétés en mode Écriture contient des options qui permettent de modifier des notes et notations individuelles, par exemple leur apparence ou leur position. Il se trouve dans la zone inférieure située en bas de la fenêtre en mode Écriture et en mode Gravure.
Propriétés locales et propriétés globales
Les propriétés peuvent s'appliquer soit uniquement aux éléments de la disposition et de la chaîne de cadres actuelles, soit à ceux de toutes les dispositions et chaînes de cadres. Un même élément peut ainsi être représenté de différentes façons selon les dispositions. Par exemple, les nuances progressives peuvent se présenter sous la forme de soufflets dans les dispositions de parties et être indiquées par le mot cresc. dans les dispositions du conducteur.
Changer le champ d'application des propriétés
Vous pouvez changer le champ d'application de propriétés locales, par exemple afin de faire en sorte que les propriétés que vous modifiez par la suite s'appliquent à toutes les dispositions et chaînes de cadres.
Modifier les valeurs des champs de valeur numériques
Vous pouvez modifier de plusieurs façons les valeurs dans les champs de valeur numériques, et notamment doubler ou diviser par deux la valeur que contient un champ. Dans Dorico Elements, les champs de valeur sont utilisés la plupart du temps dans le panneau Propriétés et dans les boîtes de dialogue d'options.
Boîte de dialogue Options des dispositions
La boîte de dialogue Options des dispositions vous permet de modifier plusieurs aspects des dispositions, ce indépendamment dans chacune d'entre elles. Vous pouvez par exemple modifier les propriétés physiques de la disposition, notamment la taille des pages, des portées ou des marges, ainsi que l'apparence des données musicales et leur disposition (l'espacement des notes ou les étiquettes de portées, par exemple).
Boîte de dialogue Options de notation
La boîte de dialogue Options de notation vous permet de changer la méthode de notation par défaut de chaque bloc indépendamment. Vous pouvez ainsi configurer des options relatives au groupement des ligatures, des notes et des silences, aux voix, aux altérations et aux barres de mesures, par exemple.
Boîte de dialogue Polices musicales
La boîte de dialogue Polices musicales permet de modifier la police utilisée dans tout le projet pour les notations et les glyphes. Toute police utilisée pour les notations et les glyphes doit être compatible SMuFL.
Expression Maps
Les Expression Maps indiquent à Dorico Elements comment utiliser correctement les patchs et les sons des instruments VST que vous avez chargés dans votre projet.
Percussion Maps
Les instruments de percussion non chromatiques sont joués à l'aide de patchs qui associent les sons non chromatiques à différentes notes MIDI. Les notes qui déclenchent les différents sons non chromatiques varient selon le périphérique, la bibliothèque de sons, le fabricant, etc. Elles n'ont aucun rapport avec la position des instruments de percussion sur les portées à cinq lignes.
Techniques de lecture
Les techniques de lecture font le lien entre les notations que vous inscrivez sur la partition et les techniques/articulations des bibliothèques de sons de manière à produire le son adéquat en lecture. Elles sont utilisées par les Expression Maps et les Percussion Maps pour déclencher les commandes nécessaires, par exemple des Key Switchs ou des messages de contrôleur.
Introduction
Cette référence des notations vous fournira des informations sur les conventions établies concernant la présentation des différentes notations et sur les procédures à suivre pour modifier leur apparence et leur placement dans Dorico Elements, tant pour des éléments individuels que pour les paramètres par défaut du logiciel.
Altérations
Les altérations sont inscrites à côté des notes et indiquent leur hauteur, qu'elles soient notées sur la portée ou inscrites en toutes lettres. Dans la musique utilisant la tonalité occidentale, les altérations indiquent généralement que la hauteur d'une note a été altérée et qu'elle ne suit donc plus l'armure.
Articulations
Les articulations sont des inscriptions qui figurent au-dessus ou en dessous des notes et des accords. Elles indiquent à l'instrumentiste comment aborder une note ou combien de temps elle doit être jouée par rapport à sa durée notée.
Mesures
Les mesures durent généralement un nombre de temps régulier qui est déterminé par le chiffrage de mesure. Elles sont séparées entre elles par des barres verticales et chacune possède un numéro de mesure qui lui est propre.
Barres de mesures
Les barres de mesures sont des lignes verticales qui traversent les portées, qu'elles divisent en mesures conformément au chiffrage de mesure. La barre de mesure la plus utilisée est la barre de mesure unique entre des mesures adjacentes, mais il existe d'autres types de barres de mesures, telles que les doubles barres de mesures et les barres de reprise.
Numéros de mesures
Les numéros de mesures sont très utiles pour se repérer dans la partition et ils indiquent clairement l’ordre chronologique des données musicales. Chaque mesure ayant un numéro qui lui est propre, les numéros de mesures permettent aux instrumentistes de retrouver facilement des parties spécifiques dans les pièces et de se coordonner lors des répétitions et des concerts.
Ligatures
Une barre de ligature est une ligne qui relie des notes par leurs hampes afin de représenter leur groupement rythmique, lequel varie en fonction de la structure métrique du chiffrage de mesure défini.
Groupement des notes et des silences
Il existe des conventions généralement acceptées pour la notation et le groupement des notes et des silences de différentes durées en fonction des contextes et des différentes métriques. Dans Dorico Elements, les notes sont automatiquement notées d'après la mesure et groupées en fonction des paramètres configurés pour chaque bloc.
Crochets et accolades
Les crochets et les accolades sont des lignes épaisses, droites ou courbées, qui figurent dans la marge de gauche. Elles représentent des groupements d'instruments.
Symboles d'accords
Les symboles d'accords définissent l'harmonie verticale de la musique à un moment donné. Ils sont couramment utilisés dans le jazz et la pop, styles dans lesquels les musiciens improvisent souvent sur des progressions d'accords.
Schémas d'accords
Les schémas d'accords sont des représentations des cordes et des frettes des instruments. Des points indiquent quelles frettes bloquent les doigts du musicien. Les schémas d'accords permettent de représenter les accords en peu d'espace et d'indiquer quel voicing doit être utilisé le cas échéant.
Clefs
Les clefs sont des symboles qui figurent au début de chaque système et déterminent le contexte des notes de la portée. Elles vous indiquent quelle note de la gamme s'applique à chaque ligne ou interligne de la portée. Pour limiter le nombres de lignes supplémentaires nécessaires, on utilise généralement différentes clefs en fonction du registre des instruments.
Lignes d'octave
Les lignes d'octave indiquent quand des notes doivent être jouées plus haut ou plus bas que ce qu'indique leur placement sur la partition ou dans la partie. Il s'agit de lignes horizontales en tirets ou en pointillés qui commencent par un chiffre en italique. Ce chiffre indique de combien de notes la phrase est modifiée (par exemple, huit pour une octave et quinze pour deux octaves).
Répliques
Les répliques sont des passages de musique affichés dans les parties instrumentales qui sont joués par un autre instrumentiste. Elles ont généralement pour objet d'aider les instrumentistes à s'orienter avant leur entrée ou leur solo à la suite d'un long passage de silence.
Nuances
Les nuances indiquent la puissance sonore des notes et peuvent être associées à des indications d'expression pour montrer plus clairement aux musiciens comment jouer la partition. Les nuances peuvent indiquer un changement immédiat de volume ou un changement progressif sur une durée définie.
Basse chiffrée
La basse chiffrée est une indication qui détermine l'harmonie des notes se trouvant au-dessus des basses notées. Elle est le plus souvent utilisée dans la musique baroque et dans la musique classique ancienne, pour les parties d'instruments d'accompagnement tels que le clavecin ou la viole.
Doigtés
Les doigtés indiquent par des chiffres ou des lettres quels doigts les musiciens doivent utiliser pour jouer différentes notes. Ces indications sont destinées aux musiciens qui apprennent un instrument et elles indiquent aux instrumentistes comment placer leurs doigts pour jouer plus facilement un passage difficile.
Indicateurs de corde
Les indicateurs de corde sont couramment utilisés sur les partitions de guitare pour indiquer aux musiciens sur quelle corde ils doivent jouer une note, en particulier si cette note peut être jouée sur plusieurs cordes.
Informations liminaires
Les informations liminaires dans Dorico Elements comprennent toutes les informations fournies avant la première mesure dans les partitions.
Notes d'agrément
Les notes d'agrément sont des notes sans durée fixe qui doivent être jouées rapidement. Il s'agit de versions réduites de notes normales et leurs hampes sont généralement traversées d'une barre oblique.
Points d'orgue et marques de pause
Différentes notations sont utilisées pour indiquer les endroits où le flux rythmique de la musique est interrompu par un moment de pause ou un court silence avant une reprise. L'effet le plus léger est produit par les marques de tenuto et l'effet le plus marqué est représenté par les points d'orgue et les marques de pause.
Armures
Les armures sont des indications qui déterminent la tonalité de la musique. Elles indiquent quelles notes de la gamme sont diésées ou bémolisées dans la tonalité. Elles figurent au début de chaque système sur toutes les portées concernées.
Paroles
Dans Dorico Elements, le terme paroles est utilisé pour tout texte chanté par des chanteurs.
Notes
Les notes sont des symboles dont la position sur la portée correspond à différentes hauteurs musicales. Les notes sont la plupart du temps affichées sous la forme de têtes de notes ovales qui peuvent être pleines ou vides, selon leur durée. Il existe néanmoins de nombreux autres types de têtes de notes que vous pouvez utiliser.
Harmoniques
Les harmoniques sont des notes qu'on produit en touchant des cordes qui vibrent à des endroits spécifiques de leur longueur (les « nœuds ») afin de faire sonner le partiel harmonique correspondant. Les harmoniques sont souvent d'une hauteur plus élevée que les notes bloquées et leur son est plus métallique et pur. Il existe deux types d'harmoniques : les harmoniques naturels et les harmoniques artificiels.
Ornements
Les ornements sont des marques qui indiquent que plusieurs notes peuvent être jouées en plus de la hauteur notée. Elles sont utilisées pour orner la musique, notamment dans la musique baroque, où les trilles et autres ornements sont très courants.
Trilles
Les trilles sont des alternances rapides entre deux notes, comme un trémolo, qui étaient couramment utilisés dans la musique baroque, classique et romantique. Les indications de trille sont généralement ajoutées à une seule note, pour indiquer que les notes jouées sont la hauteur notée et la note à un demi-ton ou un ton entier au-dessus, et peuvent avoir des lignes d'extension pour en indiquer la durée.
Signes d'arpèges
Les signes d'arpèges sont des lignes verticales qui indiquent que les accords doivent être joués en arpège, c'est-à-dire que les notes sont jouées très rapidement l'une après l'autre. Les arpèges sont normalement représentés par des lignes verticales ondulées.
Lignes de glissando
Les lignes de glissando indiquent qu'il y a une transition continue entre deux notes, qui peut se faire de manière fluide ou par paliers chromatiques. Ces lignes peuvent être droites ou sinueuses et accompagnées ou non d'indications textuelles.
Bends de guitare
Le bend est une technique couramment utilisée à la guitare électrique. Elle consiste à augmenter la hauteur des notes en tendant les cordes sur le manche avec le doigt après les avoir jouées.
Techniques de guitare
Le terme techniques de guitare couvre tout un éventail de techniques généralement associées à la guitare, telles que les hammer-ons, les pull-offs et les modulations de hauteur effectuées grâce à la barre de vibrato sur une guitare électrique.
Articulations de jazz
Les articulations de jazz dans Dorico Elements couvrent une gamme d'ornementations de notes qui sont idiomatiques à la musique de jazz, et aux cuivres en particulier.
Numéros de pages
Les numéros de pages permettent d'identifier les différentes pages et d'indiquer comment elles s'enchaînent. Tout comme dans les journaux et les livres, les pages des partitions et des parties musicales sont numérotées selon un ordre qui correspond à l'ordre de lecture.
Indications de pédales de harpe
Le terme « indications de pédales de harpe » recouvre l'ensemble des notations relatives aux pédales de harpe en musique, notamment les schémas de pédales de harpe qui sont souvent utilisés pour indiquer les changements d'accordage sur la harpe classique.
Lignes de pédales
Les lignes de pédales indiquent aux pianistes quelles pédales ils doivent utiliser et peuvent également leur fournir des instructions sur la façon d'en jouer, par exemple en leur indiquant le degré d'enfoncement des pédales ou le moment auquel elles doivent être levées pour que la résonance prenne fin.
Techniques de jeu
Le terme techniques de jeu couvre un large éventail d'indications qui permettent aux musiciens de savoir comment modifier le son des notes qu'ils jouent, par exemple en jouant sur l'embouchure ou sur la position de l'archet, ou encore, en modifiant leur instrument à l'aide de sourdines, pédales, etc.
Lignes
Les lignes permettent de communiquer des informations diverses en musique. Elles peuvent par exemple indiquer un changement progressif de la pression de l'archet sur les cordes ou quelle main un pianiste doit utiliser pour jouer des notes. Dans Dorico Elements, il est possible d'utiliser des lignes verticales, horizontales ou inclinées entre les notes et de modifier leur style ou leur apparence.
Repères
Les repères sont des suites organisées de lettres ou de chiffres destinées à servir de points de référence, qui indiquent par exemple des changements important dans la partitions. Ils permettent aux interprètes de se coordonner lors des répétitions et de voir clairement l’ordre chronologique de la partition.
Marqueurs
Les marqueurs sont des étiquettes verrouillées à une position particulière dans le temps, le plus souvent par rapport à une vidéo. Ils indiquent généralement un moment important qui requiert une prééminence musicale, et les compositeurs s'en servent souvent pour aider à façonner le processus d'écriture.
Timecodes
Généralement utilisés pour la vidéo, les timecodes indiquent une position exacte dans le temps. Ils permettent une synchronisation précise entre plusieurs éléments, tels que de la musique et des images en mouvement, et peuvent servir de référence à l'utilisateur.
Fins de reprises
Dans les partitions comportant des passages repris, les fins de reprises indiquent quelles mesures sont jouées à la fin de chaque reprise quand elles comportent des fins différentes. On les appelle également volta ou première et seconde fins mais dans ce document nous les appellerons fins de reprises.
Marqueurs de reprise
Les marqueurs de reprise indiquent une répétition de musique, mais contrairement aux fins de reprises, les marqueurs de reprise impliquent souvent un saut à d'autres positions ou sections de la musique, au lieu de progresser linéairement.
Reprises de mesure
Les reprises de mesure indiquent que les mesures précédentes doivent être rejouées à l'identique sans que ces mesures soient à nouveau notées entièrement. Les reprises de mesure peuvent comprendre des groupes d'une, de deux ou de quatre mesures.
Slashs rythmiques
Les slashs rythmiques sont des barres obliques positionnées sur les portées qui sont utilisées pour indiquer que les musiciens doivent jouer, mais sans préciser les rythmes et les hauteurs exactes. Ils sont souvent accompagnés de symboles d'accords pour indiquer au musicien l'ensemble de notes à utiliser.
Silences
Les silences sont des signes d'une certaine valeur rythmique qui indiquent qu'aucune note n'est jouée pendant cette durée. À chaque durée de note correspond un silence et un silence d'une noire (soupir) est par exemple différent d'un silence d'une double-croche (quart de soupir).
Liaisons
Les liaisons d'expression sont des courbes effilées qui joignent les notes devant être jouées legato et en phrasé.
Étiquettes de portées
Les étiquettes de portées permettent d'identifier les instruments des différentes portées. Elles sont positionnées à gauche des systèmes, avant la première barre de mesure de chacun d'entre eux. Les étiquettes de portées sont généralement utilisées dans les partitions destinées à plusieurs instrumentistes.
Portées
Une portée est une ligne ou un groupe de lignes sur lesquelles sont inscrites des notes musicales correspondant à une hauteur et à une durée spécifiques. Les instruments chromatiques sont notés sur une portée classique à cinq lignes tandis que les instruments non chromatiques utilisent souvent une portée à une seule ligne.
Divisi
On parle de divisi quand les lignes de plusieurs instrumentistes qui jouent normalement les mêmes notes se divisent, en général provisoirement, avant de recommencer à jouer ensemble en tutti. Dans les passages de divisi, il est possible de noter toutes les lignes sur une même portée ou sur plusieurs portées.
Tablatures
Les tablatures sont un système de notation exclusivement utilisé pour les instruments à frettes. Sur les tablatures, les notes sont représentées par des numéros de frettes placés sur des lignes qui correspondent aux cordes de l'instrument. Les tablatures étant couramment utilisées pour la guitare, leurs portées comportent généralement six lignes.
Hampes
Les hampes sont des lignes verticales qui partent des têtes de notes de la durée d'une blanche et plus courtes. Comme le type de tête de note, elles permettent d'indiquer clairement la durée de chaque note.
Indications de tempo
Les indications de tempo permettent d'indiquer la vitesse à laquelle la musique doit être jouée. Elles sont souvent représentées à la fois par une indication textuelle et par une indication métronomique. On les appelle également changements de tempo, marques de tempo ou marquages du tempo.
Éléments de texte
Les éléments de texte sont associés à des positions rythmiques dans les blocs. Ils vous permettent d’afficher du texte générique dans la partition.
Liaisons de prolongation
Une liaison de prolongation est une ligne incurvée qui joint deux notes de même hauteur. Dans Dorico Elements, quand des notes dépassent la durée maximale d'une mesure conformément au chiffrage de mesure, elles sont automatiquement liées dans des chaînes de liaison de prolongation, qui sont des suites de notes adjacentes jointes par des liaisons.
Chiffrages de mesure
Les chiffrages de mesure indiquent la métrique de la musique et s'appliquent à toutes les mesures à partir de l'endroit où ils sont inscrits et jusqu'au prochain chiffrage de mesure. La métrique détermine la pulsation rythmique de la musique et la division des données musicales en temps et en mesures.
Trémolos
Les trémolos sont d'épaisses lignes inclinées qui traversent des hampes individuelles ou sont positionnés entre plusieurs hampes. Ils indiquent une répétition d'une note ou de deux notes en alternance.
N-olets
Les N-olets indiquent qu'un temps est divisé en un nombre de sous-divisions qui ne correspond pas à la métrique configurée. Ils peuvent servir à utiliser plus ou moins de notes dans un temps que celui-ci n'en comporte normalement d'après le schéma de sous-division normal.
Percussion non chromatique
Le terme percussions non chromatiques désigne tous les instruments de percussions que ne sont pas accordés sur une hauteur particulière. Il peut s'agir d'instruments tels que la grosse caisse, le guiro, les maracas, les cymbales et les shakers, par exemple.
Voix
Pour de nombreux instruments, tels que la flûte ou le trombone, chaque portée contient généralement une seule ligne musicale appartenant à une seule voix, qui se lit de gauche à droite le long de la portée. Quand plusieurs lignes indépendantes doivent être affichées sur une seule portée, chaque ligne peut être une voix distincte.